Qui sommes-nous ?

L’institut de Thérapie et Investigation (ITEI) est une organisation non gouvernementale de Droits Humains et Santé Mentale qui aide à la réhabilitation des personnes affectées par la Torture et autres formes de Violences d’Etat.

L’ITEI, Institut de Thérapie et d’Investigation des Séquelles de la Torture et de la Violence d’Etat, est un institut multidisciplinaire destiné à s’occuper des personnes touchées directement et indirectement par la torture et la violence, à travers des processus qui facilitent leur réinsertion.

Nous proposons aux personnes touchées par la torture ainsi qu’à leur entourage familial, des soins psychologiques, psychothérapiques, médicaux et juridiques.

L’ITEI n’aide pas seulement les personnes affectées dans leur réhabilitation, mais aussi à travers la mise en place de formation et d’enquêtes renforçant la conscience collective concernant les séquelles psychologiques de la violence d’Etat, tant au niveau individuel que collectif.

Notre siège se situe à La Paz en Bolivie, et nous sommes la seule organisation du pays qui aide les personnes touchées par la torture.

En Bolivie nous avons créé, avec le soutien du Haut-Commissariat des nations unies aux droits de l’Homme (HCDH), la « coalition contre la torture », de laquelle nous sommes la secrétaire technique. Au niveau international, nous appartenons au Réseau Latino-américain des Institutions contre la Torture, l’Impunité et autres Violations des Droits Humains. Nous faisons partie et collaborons avec l’Organisation Mondiale contre la Torture (OMCT) et le Conseil Mondial pour la Réhabilitation des Victimes de la Torture (IRCT).

 

DOMAINE DE TRAVAIL

Le travail de l’ITEI est divisé en quatre piliers fondamentaux : la réhabilitation, la formation, l’investigation et prévention, et la répercussion politique.

RÉHABILITATION

Par réhabilitation, nous entendons appui psychologique, psychothérapique, médical et juridique aux personnes qui ont souffert de torture, mauvais traitement ou qui ont été victimes d’autres formes de violences d’Etat.

Nous comptons sur l’aide de psychologues, psychothérapeutes et médecins pour apporter une attention optimale, afin d’assurer un traitement approprié aux personnes affectées ainsi qu’à leur entourage.

FORMATION

Nous proposons et organisons des cours en psychotraumatologie destinés aux professionnels des domaines de psychologie, psychothérapie, médecine, juridique, travail social et autres.

Nous réalisons des ateliers en droits humains, droits sociaux et reproductifs, droits économiques sociaux et culturels, droits des jeunes dans les milieux ruraux. Nous avons travaillé 14 ans avec les jeunes des milieux ruraux, dans la province d’Omasuyos et dans la mine d’Huanuni sur les sujets de monopole et incidence politique.

Par ailleurs, nous réalisons des ateliers couvrant différents thèmes, dans les prisons de La Paz et Cochabamba destinés au personnel de sécurité et au personnel administratif, ainsi qu’aux privés de libertés. Actuellement, nous menons à bien un projet de « prévention de la violence intracarcérale » dans le centre de réhabilitation juvénile de Qalauma, centre d’orientation féminine d’Obrajes et dans la prison pour femmes de Miraflores.

INVESTIGATION ET PRÉVENTION

Nous effectuons et développons des enquêtes à propos des séquelles psychologiques liées à la torture et à la violence d’Etat. Avec comme objectif de :

  • Recouvrer la mémoire historique des luttes et revendications sociales du peuple bolivien.
  • Publier, pour prévenir la torture cruelle, inhumaine et dégradante.

Les publications que nous avons réalisées sont : « Actes du premier symposium thérapeutique, juridique et préventif concernant « les séquelles psychologiques liées à la torture et à la violence étatique » ; « la répression de la « Marche pour la Survie » » ; « De l’humiliation à la dénonciation » ; « Torture d’octobre 2003 » ».

 

VISION

Le travail de l’ITEI est basé sur un engagement socio-politique s’inscrivant dans la construction d’une société juste, équitable, solidaire et respectueuse de la dignité humaine. Nous voulons former la conscience collective sur les conséquences de la torture et des autres formes de violence d’Etat et de leur réparation, contribuant à créer une mémoire socio-historique qui justifie d’éradiquer ces pratiques en Bolivie.

MISSION

Accompagner les personnes touchées par la torture et la violence d’État dans un processus de réhabilitation personnelle, étendre cet objectif à leur entourage familial et communautaire. Enquêter et dénoncer la violence de l’Etat, ses causes, ses motivations, les instruments et les effets provoqués au niveau individuel et collectif. Préparer des équipes multidisciplinaires pour qu’ils puissent aider les personnes touchées par la violence d’Etat. Former en Droits de l’Homme et Santé Mentale les populations touchées par la répression politique.

primer-lugar

Groupe cible

  • Les survivants de massacres
  • Les personnes touchées par la répression politique
  • Les personnes touchées par la torture
  • Prisonniers politiques actuels et anciens prisonniers
  • Réfugiés politiques dans notre pays
  • Personnes revenant d’exil
  • Parents de morts et disparus détenus
  • Privé et détenu affecté par des actes de torture et d’autres formes de violence d’Etat
  • Les personnes touchées par la violence raciale
  • Communautés touchées par la violence de l’Etat
  • Les familles et entourage des groupes ci-dessus.

Formation

  • Les jeunes femmes et les hommes dans les zones rurales et les mines
  • Professionnels dans leur pratique quotidienne étant confrontés à différents types de violence
  • Les étudiants intéressés par la traumatologie et les Droits de l’Homme
  • Les militants des Droits de l’Homme et la Santé Mentale
  • Les membres des syndicats et mouvements sociaux.

 

L’histoire de l’ITEI

16 ANS CONTRE LA TORTURE En 2017, nous avons célébré avec fierté 16 ans de travail dans la lutte contre la torture et la violence étatique. Durant ces 16 années passées, nous avons apporté des soins psychologiques, psychothérapeutiques, médicaux et juridiques aux personnes affectées et nous avons franchi un pas significatif dans la promotion d’un système …

Voir la page »

Logo

SIGNIFICATION DU LOGO DE L’ITEI Le logo de l’ITEI a été inspiré par les témoignages que nous avons recueillis auprès des personnes touchées par la répression, la torture et l’exil pendant les dictatures et les gouvernements constitutionnellement élus. Beaucoup de personnes ont raconté que ces expériences ont été des plus douloureuses qu’ils aient vécues, sans …

Voir la page »

Reconnaissances

Reconnaissances: L’important travail de l’ITEI a été reconnu par de nombreuses organisations, dont : La Defensoría del Pueblo, le gouvernement régional municipal de Achacachi, la confédération nationale des retraités et rentiers de Bolivie, la UMSA et les personnes touchées. Ci-dessous se trouvent les reconnaissances que l’ITEI a reçues durant ses 15 années de travail. Elles démontrent …

Voir la page »