Soins psychologiques

Soins psychologiques et psychothérapeutiques

La torture psychologique s’utilise comme la torture physique, ayant aussi un impact psychologique. Pour cette raison l’ITEI offre des soins psychologiques et psychothérapeutiques avec l’objectif d’aider les personnes affectées et leur famille dans leur réhabilitation et dans le dépassement des séquelles psychologiques de la torture.

Nous leur apportons une aide psychologique et psychothérapeutique en consultations ponctuelles, et régulières pour les personnes qui souffrent de troubles psychiques, psychosomatiques et psychosociaux résultant de la torture et autres traitements cruels, inhumains et dégradants :

  • Le cabinet psychologique dans les bureaux de l’ITEI
  • Dans les centres pénitenciers de La Paz, comme la prison de haute sécurité pour femmes de Miraflores, le Centre d’Orientation Féminine d’Obrajes et la prison pour hommes de San Pedro.

Les soins psychologiques sont d’orientations psychanalytiques, systématiques et psychosociales. Ils se travaillent au niveau individuel, familier, en couple et en groupe. Ils s’adressent à des adultes, jeunes et enfants.

Par exemple, il y a des sessions de psychothérapie qui se réalisent avec la mère et l’enfant, dans le cas d’un traitement pour enfants qui vivent en prison avec leur mère.

De plus, nous réalisons des interventions en situations d’urgence et de crise, traitements à court et à long terme. Quand c’est nécessaire, le personnel de l’ITEI se déplace dans les lieux où il y a des personnes affectées.

 

Soins en cas d’urgence et de crise social

L’ITEI répond à des évènements imprévus à travers de projets d’urgence, en apportant des soins psychologiques et psychothérapeutiques adaptées aux personnes affectées. Nous sommes intervenus de cette manière en octobre 2003 à El Alto pendant la guerre du gaz. En 2008, nous sommes intervenus à Chuquisaca après les évènements  du 24 mai, à Pando après ceux du 11 septembre et à El Alto Parapeti après les faits de mars et d’avril.

 

Personnel du domaine psychothérapeutique

  • Andrés Gautier. Docteur en psychologie de l’Université de Zurich-Suisse, psychothérapeute et psychanalyste. Responsable du domaine socio-psychothérapeutique de l’ITEI.
  • Emma Bolshia Bravo Cladera. Master en psychologie et diplômée en Pédagogie Curative Clinique de l’Université de Fribourg-Suisse. Elle a réalisé des interventions psychosociales en enceintes pénitentiaires et en contexte ruraux avec la population indigène. Directrice de l’ITEI.

Psychothérapeute à la demande

  • Dominique Picard. Éducateur spécialisé. Psychothérapeute d’orientation systématique, donne des consultations régulières et de manière ponctuelle aux enfants ou adolescents affectés.